Comprendre l'éclairage LED

La LED est de plus en plus présente dans les éclairages de nos habitations. Elle est en passe de supplanter toutes les anciennes technologies ! 

Pour bien choisir son éclairage LED il est nécessaire de mieux connaître quelques points :

Flux lumineux et le rendement lumineux

La plupart des gens choisissent la LED car elle consomme moins d'énergie que les éclairages traditionnels mais attention tous les éclairages LED ne se valent pas. On devrait choisir un éclairage LED par son flux lumineux qui est la quantité de lumière émise et non sa puissance qui est simplement l'énergie consommée.
Pour évaluer la performance d'une LED, on parle alors de rendement lumineux. C'est le rapport entre le flux lumineux (lumens) et la puissance consommée (watt). Les LED récentes ont un rendement de 100 lm/w à 130 lm/w.

Notre conseil:  Quand vous comparez un prix, soyez attentif au rendement lumineux de votre éclairage. Souvent un éclairage à faible rendement sera moins cher.

Quelques exemples : éclairage de chevet:200 lm, lampe de bureau : 450 lm, éclairage de petites pièces : 800 lm, éclairage de grandes pièces : 1500 lm.

Durée de vie moyenne

On entend souvent dire qu'une ampoule LED c'est cher, mais on oublie de comparer sa durée de vie par rapport à d'autres éclairages. Une ampoule LED a une durée de vie minimum de 30000 heures ! C'est comme si vous pouviez laisser votre éclairage allumé 24h/24 pendant plus de 3 ans ! Notre ampoule à incandescence bon marché ne durait que 1000 h

Notre conseil : Comparez le nombre d'heures garanties en comparant le prix. Souvent les ampoules les moins chères ont une durée de vie plus courte.
Choisissez de préférence un éclairage avec un refroidisseur en aluminium afin de mieux dissiper la chaleur. Laissez de l'air entre votre éclairage encastré dans un plafond et votre isolation.

Température des couleurs

Voila bien une chose bizarre dont on avait jamais entendu parlé. Mais qui ne connaît pas une salle à manger éclairée comme un hôpital ! Et oui, quand on choisi une LED il faut regarder sa température de couleur qui est en fait la teinte de blanc de la lumière, qui va du blanc froid (6000 k) au blanc naturel (4000 k) pour finir au blanc chaud (2700k). Il faut donc bien choisir sa température de couleurs en fonction de l'utilisation de l'éclairage.

Attention, les éclairages blanc chauds auront un moins bon rendement lumineux car des filtres sont rajoutées à la fabrication de la LED.

Notre conseil : En cas de doute, choisir un blanc naturel qui est le blanc un peu passe partout


Rendu des couleurs

Les éclairages LED n'ont pas tous le même rendu des couleurs, un mauvais rendu de couleur donne la même impression que votre tee shirt préféré que vous avez trop passé à la machine à laver. Avec un mauvais rendu des couleurs les objets éclairées paraissent termes. Le rendu de couleur est noté CRI, il doit être au moins de 80 mais peut atteindre 90 voir plus.

Notre conseil : Vérifiez que le rendu de couleur est bien de 80 au moins.


Angle de lumière

Les luminaires n'ont pas tous le même angle d'éclairage car ils ne sont pas tous fait pour éclairer de la même façon. On va avoir la lumière indirect qui est là pour apporter un éclairage général, dans ce cas il faut privilégier un angle large qui diffuse la lumière sur une grande surface. Par contre quand on veut créer des ambiances sur les murs, vers un comptoir ou une cuisine, on choisira un luminaire avec un angle de lumière faible. Des simulations peuvent être réalisée avec un logiciel pour avoir un aperçu du rendu avant la réalisation.

Notre conseil : Faites attention à l'angle de lumière de votre éclairage en fonction de l'usage que vous voulez en faire.


Intensité de luminosité variable

Les anciennes technologies d'éclairages supportaient mal qu'on les allument et éteignent sans cesse et leur intensité était difficilement variable, bien que l'on avait des éclairages halogènes qui éclairaient le plafond avec 200 watts. Sans parler des ampoules qui demandent un temps de chauffe quand on rentre dans une pièce. Tout cela est bien fini avec la LED, elle supporte très bien la variation d'intensité et les les cycles d'extinctions. Si on choisi un éclairage avec luminosité variable on peut ajuster la lumière à l'ambiance souhaitée ou diminuer en fonction de l'apport de lumière naturel par les fenêtres.

Notre conseil : Privilégiez un éclairage à intensité variable (dimmable) dans certaines pièces de la maison comme la salon ou la salle à manger


Dissipation thermique

Contrairement à ce que l'on croit, les éclairages LED ne sont pas des lumières froides. Ils ont besoin de dissiper la chaleur produite quand ils sont éclairés. Une mauvaise fabrication qui aurait minimiser le radiateur ou une mauvaise installation vont provoquer une augmentation de la chaleur dans le luminaire et réduire la durée de vie vos LED.

Notre conseil: Choisissez des luminaires avec de bons refroidisseurs et en cas d'encastrement conservez un espace d'air au dessus du luminaire.


Éblouissement

Les éclairages LED peuvent être éblouissants car c'est une lumière concentrée sur une petite surface. Certains luminaires atténuent cet effet en aillant un diffuseur de lumière opaque ou avec la source de lumière en retrait.

Notre conseil : Privilégiez les luminaires anti éblouissements pour des éclairages à forte puissance (>20watts) et pour les éclairages généraux.